in

8 actions à mener pour améliorer le référencement de votre organisme de formation

On me demande régulièrement “Comment faire pour que mon organisme de formation apparaisse en premier sur Google ?”.

Avant de vous donner quelques pistes, je tiens à être clair : personne ne connait avec certitude l’algorithme de Google, c’est même l’un des secrets les mieux gardés au monde. En effet, d’une part Google veut garder son secret industriel, d’autre part il veut éviter que des petits malins (comme nous ?) ne s’amusent à essayer de tromper le système (cf.  https://www.cnet.com/news/googles-fight-to-keep-search-a-secret/).

Néanmoins Google a publié une liste des 200 facteurs qu’ils utilisent pour déterminer le classement des sites internet sur tel ou tel mot clé.

Je vous l’accorde, 200 facteurs ça fait une longue liste, mais tous les facteurs ne sont pas égaux et certains doivent être mis en place en priorité pour espérer pouvoir être bien référencé naturellement.

J’ai donc sélectionné pour vous les 8 facteurs qui me semblent les plus importants pour être bien référencé en 2019.

Gardez bien en tête que le métier de Google c’est de fournir la réponse la plus pertinente possible à une requête donnée. Google mesurera notamment cette pertinence au temps que vous passerez à consulter les sites web proposés ou aux actions effectuées dessus (demande de devis, partage sur les réseaux sociaux, etc.). La vitesse de chargement et la sécurité sont aussi des facteurs très importants pour les visiteurs et donc pour Google qui les prendra en compte.

Les critères de référencement liés au contenu

1. Répondez à la requête de l’utilisateur

Importance : Très important

Si vous voulez apparaître en tête des résultats de recherche vous devez fournir la réponse la plus pertinente et la plus complète possible à une question donnée. Vous devez être une véritable autorité dans le domaine.

Plus vous publiez de contenu, plus vous apportez une réponse complète et pertinente à une problématique donnée, plus vous proposez du contenu connexe dans la même thématique et plus Google vous considérera comme crédible. En 2019 vous n’aurez pas le choix : il va falloir investir dans le contenu.

Pour en savoir plus : https://research.hubspot.com/topic-clusters-seo?_ga=2.253672137.1130829029.1540368817-66370595.1540368817

2. Utilisez les bons mots clés

Importance : Crucial

Comme précisé dans le point précédent vous devez tout d’abord apporter la meilleure réponse possible à une requête utilisateur. Cependant cela ne veut pas dire que vous devez négliger les mots-clés. L’optimisation des mots clés est l’un des facteurs les plus importants dans votre stratégie de référencement.

Attention : il y a quelques années il suffisait simplement de placer le plus de fois possible le mot clé sur lequel vous souhaitiez vous référencer. C’est ce qu’on appelait la « correspondance exacte » (exact match). Aujourd’hui cette méthode ne marche plus, le mot clé doit figurer bien sûr, mais il doit surtout être accompagné de tout son univers lexical.

Par exemple si vous souhaitez être bien référencé sur “meilleurs pesticides naturels”, il vous faudra placer ces mots clés au moins une fois ou deux, mais vous devrez aussi mentionner des exemples de pesticides naturels, leurs ingrédients, pourquoi sont-ils efficaces, où sont-ils disponibles et même pourquoi sont-ils naturels.

Ce sont les informations que les lecteurs veulent quand ils font leurs recherches, les sites web qui respectent cela reçoivent plus d’engagement des visiteurs (temps passé sur le site, partages sociaux, conversions, etc.) et Google interprète cette hausse d’engagement comme une bonne réponse à la question du visiteur, ce qui augmente le classement.

3. Soignez la structure de votre contenu

Importance : Important

Donner la bonne réponse à vos visiteurs ne suffit pas, encore faut-il que Google puisse la comprendre, la cataloguer, etc.

Pour cela votre texte doit être bien structuré. La structure d’une page doit comporter un titre, des sous-titres, des listes à puces lorsqu’on énumère des points, etc.. Ce sont ces éléments qui vont aider Google, et vos lecteurs, à mieux comprendre la structure de votre réponse et c’est ce qui peut faire la différence lors du classement entre vous et vos concurrents.

Une bonne structure du contenu inclut une variété d’en-têtes et de sous en-tête (balises H1, H2, H3, etc.) pour permettre une lecture plus simple et plus compréhensible.

Il faut aussi :

  • des listes à puces,
  • des images (en n’oubliant pas de mettre un texte de description au cas où elle ne s’afficherait pas, car ce texte permet aussi à Google de comprendre le contenu de l’image),
  • rendre le site clair et facilement “scannable” par l’utilisateur.

Toutes ces structures de site permettent de garder l’engagement du lecteur. Plus un lecteur est engagé par le contenu et plus il restera sur le site, ce qui augmente la  “durée de session” qui est un autre facteur de classement important, Google estimant que cette durée résulte de la création de bon contenu.

4. Remplissez les balises méta

Importance : Important

Avec les balises méta on rentre théoriquement dans le domaine des développeurs. Les balises méta sont des éléments souvent invisibles pour l’utilisateur final mais qui donnent à Google des éléments importants sur votre texte (votre titre, quel résumé afficher dans les résultats de recherche, quelle image afficher lors d’un partage sur facebook, etc.).

Ce sont des informations primordiales dans l’optimisation de votre site internet et heureusement de plus en plus de CMS (notamment WordPress) permettent à des non-développeurs de les modifier.

Ci-dessous les plus importantes :

La balise title (titre)

Le contenu de la balise titre sera utilisé par Google pour définir le titre de votre article dans le moteur de recherche (c’est le texte en bleu dans les résultats de recherche, voir l’image ci-dessous). En théorie vous pouvez donc avoir un titre affiché sur votre page pour les visiteurs qui lisent l’article et un titre différent affiché dans les résultats de Google même si dans la pratique on préférera être cohérent et avoir le même titre dans les deux cas.

Les balises title et meta-description sont utilisées par Google pour déterminer le texte à afficher dans les résultats de recherche

Il est recommandé d’avoir dans le titre les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Cependant gardez en mémoire que c’est ce titre qui sera affiché dans les résultats de recherche et qu’il doit donner envie aux visiteurs de cliquer dessus (le taux de clic dans les résultats de recherche est aussi un critère de classement).

La balise meta-description

Une meta-description est une ligne de texte qui apparaît en dessous du lien cliquable bleu sur la page de recherche Google (voir image ci-dessus). Ce texte résume le contenu de la page. Une description meta n’a pas forcément besoin d’incorporer les mots clés mais elle doit être remplie car elle est très importante selon Google.

De plus elle participe à donner envie à la personne qui fait sa recherche de cliquer sur votre site (nous avons vu précédemment que le taux de clic est aussi un facteur de classement Google). La plupart des systèmes de gestion de contenu(CMS) ont des champs dédiés où l’on peut remplir la meta-description.

L’alternative textuelle sur les images

Google ne peut pas analyser des images comme il analyse des textes. Et c’est dommage, car les images peuvent aider les posts et les pages web à être bien classés naturellement.

Pour comprendre le contenu d’une image Google s’aide du contenu de la balise “ALT” sur les images. Pour information cette balise a initialement été créée pour les non-voyants afin qu’ils sachent qu’il y a une image et ce qu’elle représente. Vous devez donc l’utiliser non seulement pour aider les non-voyants mais aussi pour faire comprendre à Google ce que représente votre image.

L’attribut de langue

L’attribut “language” fait savoir à Google dans quelle langue est écrite la page, ou la section du contenu, dans le but d’aider Google lors de son analyse avant de le classer. Cet attribut est particulièrement important pour les sites internationaux qui s’affichent en plusieurs langues.

Les critères techniques

5. Pensez à la structure de vos URLs

Importance : Important

Il y a des facteurs qui ont un plus grand impact sur votre classement Google que celui-ci, mais la structure de votre site web est la première chose dont vous devriez vous soucier, surtout lorsque vous lancez (ou relancez) votre site.

En organisant votre site Web en sous-parties (du plus général au plus spécifique) et en ayant des textes clairs (ou  » slugs « ) à la fin de chaque URL, vous permettrez à Google de mieux comprendre qui vous êtes et sur quels sujets vous voulez être une autorité.

Par exemple, si vous voulez lancer un blog sur le jardinage – et que vous prévoyez de publier du contenu dans une catégorie parlant de la production de fruits et légumes et que votre article traite de la culture des tomates, une bonne URL de blog peut ressembler à ceci :

https://www.votesiteinternet.com/produire/comment-faire-pousser-tomates

6. Sécurisez votre site internet

Importance : Très Important

Depuis quelque temps la sécurité des sites internet est devenue un facteur de référencement important. Vous avez remarqué le « https » au début de l’URL de ce site et le petit cadenas ? (voir image ci-dessous). C’est comme cela que Google identifie les sites sécurisés des non sécurisés. On vous donne un indice : vous voulez un site sécurisé.

Exemple d’affichage de site sécurité : on voit le HTTPS ainsi que le cadenas

HTTP signifie HyperText Transfer Protocol, un processus virtuel qui permet de transférer des informations depuis le site web jusqu’au navigateur du visiteur. HTTPS est la version sécurisée de ce protocole, et il assure Google que les informations stockées sont sûres pour le visiteur. Le « S » comme vous l’avez deviné, signifie « sécurisé »

Pour sécuriser votre site, vous allez avoir besoin d’un certificat appelé SSL. De nos jours les hébergeurs en proposent gratuitement.

7. Améliorez la vitesse de votre site

Importance: Important

On vous le rappelle, le métier de Google c’est de fournir une réponse rapide et pertinente à une requête donnée. Qu’entend-on par “réponse rapide” ? D’après les statistiques de Google il est estimé qu’1 visiteur sur 2 abandonne sa visite si le site se charge en plus de 3 secondes.

Le temps de chargement est calculé à partir du clic sur le lien Google, plusieurs facteurs sur la page peuvent contribuer à la vitesse de chargement mais en général plus le site charge vite et plus le classement est haut.

Toutefois, l’importance accordée à la vitesse peut être différente selon le type de site web et les visiteurs qu’il attire. Par exemple, les sites de e-commerce sont encouragés à être un peu plus rapide. Toujours selon Google ils devraient totalement se charger en 2 secondes !

Différents facteurs peuvent ralentir la vitesse de chargement, mais la plus grande cause de ralentissement est la non-compression des images.

Les sites web comportant de nombreux médias lourds et complexes peuvent prendre plus de temps à se charger, ce qui ralentit la vitesse de la page et de votre site Web. Cela est parfois difficile à éviter, mais une chose que vous pouvez contrôler est la taille des fichiers de chaque image de la page. Compressez vos images avant de les télécharger sur votre système de gestion de contenu(CMS) via des sites web tels que compress.io ou tinypng.com.

Les critères externes à votre site

8.Obtenez un maximum de liens entrants (de qualité)

Importance : Cruciale

Les liens entrants, connus sous le terme anglais de “backlinks”, sont des liens qui renvoient directement sur votre site depuis n’importe quel endroit sur internet. Les liens entrants sont un des critères majeurs dans votre classement sur les pages Google.

Les liens entrants depuis les autres sites montrent à Google la confiance des autres sites à votre égard. La confiance est un élément important pour Google et plus le site qui fait un lien vers vous est considéré comme digne de confiance par Google et plus l’impact des liens entrants sera grand sur votre classement.

Un lien à partir d’un site universitaire, d’un site gouvernemental, d’un grand média, etc. n’aura pas la même valeur qu’un lien sur un obscur blog recevant 1 à 2 visites par jours. Pire : un lien à partir d’un site considéré comme “pourriel” par Google peut vous pénaliser.

Pour cette raison, la création de liens/backlinks est un processus important mais il est difficile d’obtenir des liens de la part des éditeurs d’autres sites.

Pensez à obtenir des liens de la part des annuaires professionnels, des associations de commerçants dans votre région, de la part de vos clients, etc.

Écrit par Emmanuel Dubuc

Expert en marketing digital, gérant de l'agence Webitectes

Qu’en pensez vous ?

0 points
Upvote Downvote

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentaires

La montée en puissance du e-learning dans les TPE

Modification du VAE au 1er janvier 2019